Les prestations de l'INSS

L’État, à travers de la Sécurité sociale, accorde une série de prestations qui veulent prévenir, faire attention ou surpasser des situations déterminées d'infortune ou des états concrets de nécessité. Par rapport aux familles il(elle) accorde les prestations suivantes :

Les Prestations économiques par naissance d'enfants

Ces prestations sont données aux familles quand ils(elles) se trouvent dans deux situations :
•    Quand le troisième fils naîtra ou suivants de la famille.
•    Quand l'accouchement est multiple.
Ces prestations se rendent dans un paiement unique. Pour solliciter ces aides ou plus d'information sur celles-ci, les personnes intéressées ont à se présenter aux bureaux de l'INSS de la localité où l'unité familière réside.

Des prestations économiques par naissance d'enfants

Ces prestations sont données aux familles quand ils(elles) se trouvent dans deux situations :
Quand le troisième fils naîtra ou suivants de la famille.
Quand l'accouchement est multiple.
Ces prestations se rendent dans un paiement unique. Pour solliciter ces aides ou plus d'information sur celles-ci, les personnes intéressées ont à se présenter aux bureaux de l'INSS de la localité où l'unité familière réside.

Les Prestations familières par fils à une charge
C'est une assignation économique qui se livre pour couvrir une situation de nécessité ou un excès de frais par laquelle quelques familles passent quand des enfants ont à leur charge des mineurs de 18 ans ou des enfants handicapés qui dépendent d'eux. Elles peuvent aussi accéder à ces aides :
Les mineurs orphelins de père et de mère.
Les mineurs abandonnés, sont ou non dans un accueil familier.

Pour solliciter cette prestation il faut se presenter aux bureaux de l'INSS de la localité où l'unité familière réside ou,en cas d’être affilié au Régime Social de la Sécurité Sociale de Travailleurs de la Mer, la sollicitude sera réalisée dans la Direction Provinciale de l'ISM.
Des Permis parentals
Le permis de travail consiste en le droit de cesser de travailler durant une période, soyant un homme ou femme, mais en continuant de recevoir tout le salaire ou une partie de celui-ci. Les types de permis sont:
Permis pour maternité / paternité biologique une adoption et accueil : c'est la période de repos de travail qu'il/elle a ,comme travailleur/travailleuse, dans les cas d'accouchement, d'adoption ou d'accueil permanent ou preadoptive sans perdre leurs droits salariaux et de travail. Les organismes qui se chargent de traiter cette permission sont : INSS et INEM.
Réduction de la Journée de travail: Les travailleurs ont le droit de demander la réduction de sa journée pour l'alimentation au moindre nouveau-né de 9 mois, pour le soin de familiers ... Pour recevoir plus d'information et solliciter la dite permission, le travailleur doit se diriger probablement vers l'employeur ou vers les bureaux de l'INSS de la localité où il/elle réside.
Des congés pour convenance personnelle: c'est le permis auquel il/elle comme travailleur a durant  une période mais sans le droit de continuer de recevoir le salaire, dont la somme varie. Les cas dans lesquels on peut les solliciter sont :
•    Par des soins d’enfants mineurs de 3 ans.
•    Par soin de familiers.

Des prestations à de nombreuses familles
Occupations de postes de travail, d'opérations migratoires, de chômage, d'éducation, de transports, de demeure, de colonisation, de logements, de santé.

Des aides en matière d'un emploi

Les aides peuvent être orientées à la concession de prestations assistenciales par l'État à travers de l'INEM ou à la promotion de l'engagement de personnes déterminées que l'État établit seconde sa politique d'emploi annuel.

Des gains fiscaux par fils à une charge sur la rente des personnes physiques (IRPF)
Les mesures fiscales d'appui aux familles peuvent être établies par l'État, mais elles peuvent aussi les établir, quelques communautés autonomes qui ont assumé cette compétence, ou qui par leur Régime Foral (le Pays basque et la Navarre) possèdent déjà cette compétence. Certains de ces mesures consistent en la possibilité de réaliser la déclaration conjointe, l'exemption de pensions par des aliments, la déduction par l'inversion dans la demeure habituelle, les contributions fiscales favorables des pensions en faveur des enfants. Tenir en compte les frais de maladie et ceux-là de soin ou l'attention qui peuvent affecter le contribuable. Et naturellement, une série de réductions et de déductions. Pour s'informer sur les mentionnés benefits les intéressés doivent se présenter aux Bureaux Administratifs de leur communauté autonome.
Les prestations sociales à la famille du système public de services sociaux
Les prestations ensuite décrites existent dans toutes les Communautés autonomes, bien qu'elles puissent être appelées d'une manière distincte :
•    Information et orientation.
•    Aide à domicile et appui à l'unité convivenciale.
•    Logement alternatif.
•    Prévention et insertion.
•    Promotion de la solidarité et de coopération sociale.

Programme d'appui aux familles dans des situations spéciales
Dans le cadre de collaboration technique et économique qui existe entre l'Administration générale de l'État et des Administrations des Communautés et de villes Autonomes et l'Administration Locale (les Conseils municipaux et les Députations) on cofinance un Programme d’Appui aux familles dans des situations spéciales. Son but principal est de s'appuyer et d'accueillir les familles qui par des raisons distinctes peuvent passer une situation spéciale de difficulté, et il est divisé en quatre programmes :
Pour les situations de graves manques économiques ou de situations dans lesquelles les parents, pour des divers motifs, ou ils/elles peuvent correctement accueillir leurs enfants, ou ceux-ci risquent de subir un mauvais traitement par abandon ou négligence dans les soins dont ils/elles ont besoin, existent le PROGRAMME D'ÉDUCATION FAMILIÈRE ET D'ATTENTION AUX FAMILLES DESFAVORECIDAS OU DANS UNE SITUATION de RISQUE.
Pour les situations dans lesquelles dans le sein de la famille il y a des problèmes de violence, existe le PROGRAMME de l'APPUI AUX FAMILLES DANS DONT LE SEIN SE PRODUIT UNE VIOLENCE FAMILIÈRE.
Pour les situations de conflit ou de problèmes de relation familière et quand cette situation peut dégénérer en rupture familière, ou en situations dans lesquelles la couple a décidé de se séparer, ou quand il y aura des problèmes pour que le père ou la mère ne pas vivant avec le fils/ la fille puisse le/la voir selon qu'il a établi le Juge,  existe le PROGRAMME D'ORIENTATION ET de MÉDIATION FAMILIÈRE
Ces programmes se sont récemment mis en marche et n'accueillent pas encore les familles qui se trouvent dans les situations antérieurement décrites. Dans les années suivantes ils seront agrandis pour arriver au plus grand nombre possible de familles qui en ont besoin.